LOGEMENT CONGRES HLM A TOULOUSE

, par udfo31

Du Mardi 15 au Jeudi 17 Septembre 2009, TOULOUSE a accueilli le CONGRES NATIONAL HLM

FORCE OUVRIERE y a été représentée par Marie-Suzie PUNGIER, Secrétaire Confédérale, qui a rappelé l’engagement et les valeurs de l’Organisation au sein de ce mouvement et la lutte de nos Représentants pour permettre d’offrir à tous un logement digne et de qualité.

L’AFOC y a tenu toute sa place par les interventions de sa Secrétaire Générale Nationale : Valérie GERVAIS d’une part, par la présence de ces Administrateurs élus dans les Offices et SA HLM de tout le Pays, ainsi que par le Stand qu’elle y a tenu et qui a reçu de nombreuses visites. Les Camarades de l’AFOC 31 ont évidemment apporté tout leur soutien et leur aide à l’organisation de cela.

L’AFOC a également organisé à cette occasion un Débat auquel étaient conviés les Dirigeants de toutes les Sociétés HLM de la Région Midi-Pyrénées, aux côtés de tous nos Représentants. Cette Réunion, organisée par Joseph BELLANCA, Secrétaire Général de l’Union Départementale de la Haute-Garonne et Président de l’AFOC 31, et de Valérie GERVAIS, axée sur la construction de logements ainsi que sur la problématique particulière du logement étudiant dans cette Ville Universitaire, a rassemblé un public de qualité qui a permis des échanges très instructifs sur les difficultés du monde HLM à offrir un logement à tous.

Quelques chiffres pour avoir une idée de ce que représente le Logement Social :

En France :

-  777 Organismes HLM,
-  4 000 000 de Logements Sociaux,
-  10 000 000 de Personnes logées,
-  1 200 000 demandes de Logement par an,
-  450 000 demandes satisfaites par an,

Soit 750 000 demandes non satisfaites par an.

En Midi-Pyrénées :

-  41 Organismes HLM,
-  110 000 Logements Sociaux,
-  210 000 Personnes Logées,
-  47 000 demandes de Logement par an,
-  15 200 demandes satisfaites par an,

Soit 31 800 demandes non satisfaites par an.

Chacun comprendra, à la lecture de ces données, l’importance du Logement Social, les raisons de l’implication de l’Organisation dans ce Mouvement, tout le travail qui reste à faire ainsi que les financements qui restent à trouver pour, un jour peut-être, pouvoir offrir un logement digne à tous.