19-12-1947 CREATION DE L’UD CGT-FORCE OUVRIERE DE LA HAUTE-GARONNE

, par udfo31

Compte-rendu de l’Assemblée Générale du 19 Décembre 1947, tenue au Café « Florida », Arcades du Capitole.

Président : DAURIAC, de la Fédération des Employés. Assesseurs : ABADIE, des Cheminots COSTES, des Produits Chimiques. Secrétaire de Séance : FRAYSSE, des P.T.T.

La séance est ouverte à 21 heures, elle avait à son ordre du jour les questions suivantes :

-  Compte-rendu de la Conférence Nationale,
-  Dissolution du F.O. Départemental,
-  Constitution de l’U.D. provisoire C.G.T.-F.O.,
-  Décision à prendre et action à mener,
-  Questions diverses.

COSTES fait le compte-rendu de la Conférence Nationale qui vient d’aboutir à la scission syndicale et demande aux Camarades, quel que soit leurs sentiments à ce sujet, de se grouper autour de JOUHAUX et des Secrétaires de la C.G.T., ex-minoritaires qui ont dû quitter la vieille maison de la rue Lafayette pour se soustraire à la houlette du parti Communiste qui a mis le syndicalisme français en tutelle. Quelques Camarades interviennent pour regretter que l’unité ait été brisée, ce qui pourrait être un danger devant les menaces réactionnaires et capitalistes, toutes de nature anti-sociale.

Tour à tour, BUISSON de l’Enseignement, GORSSE des Instituteurs, CHARBIT du Livre, interviennent dans ce sens. De nombreux Camarades déjà passés dans l’Autonomie, répondent aux préoccupations des premiers en signalant combien il était devenu difficile de défendre l’indépendance du mouvement syndical dans la C.G.T. et insistent sur la désaffection croissante des syndiqués pour les anciennes formations syndicales, désaffection qui se traduit par l’abandon pur et simple des Syndicats. Il convenait donc de regrouper sans retard des travailleurs désabusés qui allaient se désinteresser totalement de la défense de leurs propres intérêts ainsi que de ceux de leur profession, ce qui est bien la pire des scissions. Des Militants de nombreuses usines de TOULOUSE : O.N.I.A. – S.N.C.A.S.E. – A.E.C.A.T. – BREGUET – POUDRERIE – TRAMWAYS – P.T.T. – CHEMINOTS – etc… interviennent et marquent cette position en flèche vers la scission qui est devenue aujourd’hui effective. Ils soulignent que tous ceux qui voudront se dresser contre les menaces réactionnaires, si elles venaient à se préciser, pourront le faire dans les Organismes qui vont les recevoir, à charge par tous les Républicains de s’unir devant le péril, mais que le syndicalisme ne peut être conservé dans son indépendance s’il ne se dégage pas des Partis Politiques, des Sectes Philosophiques ou Religieuses et des Gouvernements quels qu’ils soient. La cause est entendue et OUSTEAU de l’U.G.F.F. précise qu’il faut maintenant aller de l’avant et se regrouper rapidement dans une nouvelle Union Départementale.

Ainsi le second point de l’ordre du jour est abordé et COSTES annonce que le Groupe Départemental de F.O. est dissous pour faciliter le regroupement des Travailleurs.

Aussitôt, une nouvelle C.A. est élue qui comprend un représentant de chacune des Fédérations. La première tâche de cette C.A. sera de procéder à l’élection d’un bureau provisoire, elle y pourvoira sans désemparer, à l’issue de l’Assemblée Générale qui poursuit l’épuisement de son ordre du jour en décidant de solliciter de la Municipalité une subvention du genre de celle qui était attribuée à la vieille C.G.T. Il est également décidé de demander un local dans lequel une nouvelle U.D. pourra s’installer au plus tôt.

Abordant les questions diverses, plusieurs Camarades estiment que les Représentants de F.O. à l’ancienne U.D. ne peuvent plus siéger, à ce titre, à la Bourse du Travail de la Place Saint-Sernin. Tout le monde est d’accord pour qu’il soit signifié à ces Camarades de faire un choix sans retard.

La séance est levée à 0 h 30.

Réunion de la Commission Administrative :

Aussitôt l’Assemblée Générale terminée, la C.A. passe à l’élection du Bureau Provisoire de l’U.D.-F.O. qui est ainsi constitué :

Secrétaire Général : MARTY Raoul des Tabacs Secrétaires : ABADIE des Cheminots MILHAU Pierre des P.T.T. Trésorier : SAHUQUE Paul des Métaux Propagande : COSTES des Produits Chimiques

Le Siège, également provisoire, est fixé au Café FLORIDA, Arcades du Capitole à TOULOUSE.

La séance est levée à 1 Heure.