Logo Force Ouvrière
Confédération Générale du Travail Force Ouvrière
141, avenue du Maine - 75680 PARIS CEDEX 14
Tél.: 01 40 52 82 00 - Fax.: 01 40 52 82 02
Union départementale FO 31 - Haute-Garonne

93 Boulevard de Suisse
31200 - TOULOUSE

Tél. : 05 62 72 37 87
Fax : 05 62 72 37 88

Telex








Imprimer Envoyer
JEUDI 1er MAI 2014
FORCE OUVRIERE REND HOMMAGE A JEAN JAURES

Intervention de Serge Cambou, Secrétaire de l’Union Départementale en présence du secrétaire confédéral Stéphane LARDY.

Aujourd’hui jeudi 1er mai 2014, L’union Départementale Force Ouvrière rend hommage à Jean Jaurès.

Jean Jaurès fut toujours aux cotés de la classe ouvrière.

Pour visionner l’intervention de Serge CAMBOU, cliquez sur le lien ci-dessous :

https://www.youtube.com/watch?v=-kM...

Dans son célèbre discours à la jeunesse, prononcé devant les élèves du lycée d’Albi le 30 juillet 1903, il fait l’éloge de la République, du suffrage universel, de la démocratie. Il entrevoit une société plus juste et meilleure où la solidarité fait place aux égoïsmes. Il y trace des perspectives d’un avenir de modernité où liberté, égalité justice ne seront pas de vains mots. Il y décline le mot courage dont on retiendra cette phrase que nous avons faite notre : « Le courage, c’est de chercher la vérité et de la dire.. »

Jean Jaurès restera dans nos mémoires comme l’ardant défenseur de la classe ouvrière : il se range aux cotés des grévistes durant les grandes grèves de 1892 à Carmaux.

Jean Jaurès soutiendra et fera adopter les premières lois sur la protection sociale et sur la durée du travail, relayant et concrétisant ainsi les revendications syndicales.

Ce pacifisme pour lequel Jean Jaurès se battra, il le paiera de sa vie : le 31 juillet 1914, il fut assassiné par un extrémiste de droite.

Le jour des obsèques de Jean Jaurès, le 4 août 1914, Léon Jouhaux, Secrétaire Général de La confédération Générale du Travail et futur président le la CGT-Force Ouvrière, prononcera l’éloge du martyre Jean Jaurès :

« Son Action intellectuelle engendrait notre action virile. Elle la traduisait lumineusement dans les grands débats oratoires que soulevaient, dans les Pays, les programmes sociaux. C’est avec lui que nous avons toujours communié. Jaurès était notre pensée, notre doctrine vivante ; C’est dans son image, c’est dans son souvenir que nous puiserons nos forces dans l’avenir ».

Aujourd’hui encore Jean Jaurès, apôtre de la paix, est toujours présent dans nos mémoires et nous associons ici le grand homme à Léon Jouhaux qui fut, je le rappelle, a reçu en 1951 le prix Nobel de la Paix .

La parole est donnée à Stéphane Lardy, Secrétaire Confédéral qui évoque Jean Jaurès ce grand défenseur de la classe ouvrière. Toutes ses actions et son combat quotidien sont dirigés pour améliorer le sort des travailleurs.

En quoi en 2014 ce qu’il a entrepris jusqu’en 1914 nous interpelle dans nos actions au quotidien ? Jaurès, né sous le second empire dit « la République Sociale n’est pas encore faite. On ne peut avoir une République Sociale si l’on laisse de coté la classe ouvrière. » c’est ce que dit Jaurès dans son discours et dans son action. Jean Jaurès, normalien , professeur…pour lui l’émancipation de la classe ouvrière passe par l’éducation. On retrouve le même discours chez Fernand Pelloutier le créateur des Bourses du Travail.

Stéphane Lardy évoque ensuite la crise économique que nous vivons aujourd’hui. Il rappelle que les positions prises par Jean Jaurès contre le protectionnisme et se déclare pour l’impôt juste qui va vers le service public et la redistribution sociale. Stéphane Lardy rappelle que le thème de la République sociale était au cœur des débats du dernier Congrès Confédéral de Montpellier en 2012.

Le Meeting se poursuivit au siège de l’Union Départementale où 120 militants étaient réunis pour commémorer ce premier Mai 2014.

La matinée se termina autours d’un repas fraternel.





Totale de visites pour cet article : 1079

Union départementale FO 31 - Haute-Garonne

93 Boulevard de Suisse
31200 - TOULOUSE
Tél. : 05 62 72 37 87
Fax : 05 62 72 37 88