ASSISTANTS FAMILIAUX FO RECUS AU MINISTERE UNE ASSISTANTE FAMILIALE DE LA HAUTE-GARONNE ETAIT PRESENTE

, par udfo31

UN AN APRES LE MOUVEMENT DU 7 MAI, NOUS AVONS RESPECTE NOS ENGAGEMENTS :

Une délégation composée de 5 représentants a été reçue, notre département était représenté par l’intermédiaire de Flavienne MINA, assistante familiale, déléguée syndicale FORCE OUVRIERE et Présidente de l’AAFFA31 (Association des Assistants Familiaux et des Familles d’Accueil de la Haute-Garonne).

L’Union Nationale FORCE OUVRIERE des Départements et des Régions a obtenu un rendez-vous auprès de Mme Pierrine ROBIN, Conseillère de la Ministre chargée de la famille.

Cette délégation a remis à Mme ROBIN un dossier complet sur « la présomption d’innocence des assistants familiaux » qui rappelait nos demandes :

➢ Ne jamais oublier que le retrait brutal dit « en urgence » est un traumatisme psychologique et affectif pour la famille d’accueil et pour le(s) jeune(s) accueilli(s).

➢ L’obligation d’une investigation sérieuse à charge et à décharge ayant pour objet d’analyser le contexte par d’autres professionnels que ceux impliqués au quotidien.

➢ Distinguer « les faits graves et avérés » de ceux « supposés », dans un délai court, avant toute décision.

➢ Le maintien de l’agrément et du salaire, en cas de retrait de l’enfant, durant toute la procédure.

➢ L’assistance juridique et psychologique élargie à l’entourage familial.

Les difficultés de notre profession ont interpellé notre interlocutrice qui a déclaré : « c’est un sujet difficile et compliqué car il touche à la précarité de ce métier et que cela demande de solliciter différents ministères. »

Pour nous, concernant la présomption d’innocence, il est possible de garantir notre protection malgré un statut précaire, des départements l’ont déjà fait.

Notre dossier va être transmis à Marisol TOURRAINE, Ministre des affaires sociales et de la santé.

Mme ROBIN étudie la possibilité de nous inclure dans les commissions de travail concernant les assistants familiaux.

Nous continuerons à interpeller la ministre en charge de ce dossier, et en l’absence de réponse concrète, Force Ouvrière mobilisera les assistants familiaux sur le plan national lors d’un grand rassemblement devant le Ministère.

Les efforts entrepris depuis plusieurs mois et années commencent à porter leurs fruits,

RESTONS MOBILISES.

Seuls et isolés, nous n’existons pas. Nombreux et organisés nous nous faisons respecter,

REJOIGNEZ-NOUS.